13 février 2015

13 février

 

Cours de Dao Yin avec Joyce.

Le ciel est bleu (c’est le printemps du corps, en chine depuis le 9 février), le corps s’éveille à la vie, la sève monte, grandit en nous… La grue, en chine ou dans le Tao, est symbole de spiritualité… La mienne (la grue) est là, juste posée sur le sol, pas encore en état d’envol mais presque… en devenir. Comme le chemin qu’elle a envie de prendre… Je suis la grue, je sens  cet appel de liberté, ce chemin qui s’ouvre à moi. J’ai tellement rêvé de cette liberté…  La séance se clôt avec le mudra du diamant, qui ne peut pas mieux tomber ! Le mudra de la spiritualité et de la sexualité. L’envol, l’envie, la vie… Merci Joyce pour ce partage, pour ta présence, ta vision…

La grue (vu sur internet) :  la grue blanche déploie ses ailes (1er duan, 2ème et 3ème duan, éventail, sabre). La grue à crête rouge est l’oiseau national de Chine. Il existe quatre variété de Grues : la noire, la jaune, la blanche et la bleue. Avec le phénix, c’est l’oiseau le plus présent dans les légendes et peintures chinoises. Les légendes racontent qu’elles pouvaient vivre 600 ans et qu’elles étaient autrefois des hommes qui avaient été changés en oiseaux.  La Grue symbolise en Chine la longévité.  La grue était censée vivre mille ans et posséder une technique respiratoire de longue vie qu’il convenait d’imiter. Sa blancheur était symbole de pureté, mais sa tête rouge-cinabre indiquait la permanence de sa puissance vitale. Ainsi on félicite encore les personnes très âgées par la formule he-shou ! qui signifie «longévité de la grue».  La Boxe de la Grue Blanche est un style d’art martial très aérien et inspiré de cet oiseau. Elle fut créée en 1644 par une nonne bouddhiste du nom de Fang Chi Nian face à la prise de pouvoir des Mandchous. 

 

 

Publicités